Warning: Use of undefined constant vid_cat - assumed 'vid_cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/empiredu/guide-tattoo.fr/wp-content/themes/gazette/header.php on line 141

Le tatouage au henné, un tattoo temporaire

tatouage au hennéTrès fréquent dans le monde oriental, arabo-musulman, africain et asiatique, le tatouage au henné ou Mehndi est un type de tatouage temporaire. Contrairement au tatouage traditionnel, ce type de tatouage n’est pas douloureux et ne tient que quelques semaines (environ 3) sur le corps avant de s’effacer de lui-même. Léger et délicat, c’est donc une excellente alternative pour les amoureuses de tatouage qui expriment encore quelques réticences à maintenir un tatouage de façon définitive. Découvrons dans cet article, son histoire, sa signification ainsi que la perception qu’en a généralement l’environnement.

Historique du tatouage au henné

Le henné est en fait un petit arbuste dont le suc des feuilles contient un colorant très utilisé à diverses fins cosmétiques et esthétiques. Le premier usage du henné remonte, selon différentes recherches, à des milliers d’années, en Mésopotamie où il semble avoir été par les Perses. Ce n’est qu’un peu plus tard que les Égyptiens et les Hébreux l’ont également adopté. En effet, il a été remarqué que les cheveux de la momie de Ramsès II avaient été peints au henné. De même, certains anciens textes assyriens écrits depuis le VIIe siècle avant Jésus-Christ relatent un mariage au cours duquel, la jeune mariée avait les mains teintes au henné. En Chine, lors des cérémonies, les femmes se teintaient les ongles au henné. En Inde, par contre, ce n’est qu’au XIIe siècle que son usage s’est répandu. De nos jours, le tatouage au henné s’est totalement répandu dans le monde musulman. En effet, l’usage du henné est un véritable que se réservent les femmes musulmanes pour effectuer la coloration de leur peau et de leurs cheveux. Ainsi, d’une civilisation à l’autre, l’usage du henné s’est relativement vite généralisé. Les tatouages réalisés avec le henné varient donc en fonction de ces civilisations et de l’occasion. Mais comment est réalisé un tatouage au henné ?

Réalisation d’un tatouage au henné

Pour dessiner les motifs, les spécialistes utilisent des seringues contenant la pâte du henné. Après application, le tatoué attend au minimum une heure avant de se laver ou de se rhabiller. Le motif obtenu a généralement une coloration marron ou orange. Précisons que l’usage du henné à l’état naturel est inoffensif. Par contre, si dans le but de renforcer la couleur du henné, d’autres éléments chimiques sont ajoutés, des allergies peuvent être constatées. C’est le cas du henné noir, qui est un mélange du henné naturel et du paraphénylène diamine (PPD). Il est donc important de vous informer avant de laisser un quelconque tatoueur vous appliquer le henné. Le tatouage réalisé avec le henné est généralement symbolique et sa signification varie donc en fonction du milieu et des circonstances dans lesquels le tatouage est réalisé.

Signification du tatouage au henné

Très présent au Maroc, cet art est utilisé pendant certains rites et traditions. Pratiqué pendant les fiançailles, le mariage, la circoncision et des fêtes musulmanes, le tatouage au henné est signe de bonheur, de joie et de bonne fortune. Par exemple, un tatouage dans le creux de la main droite est efficace contre le mauvais œil. Un tatouage de dessins aux mains et aux pieds d’une femme mariée est un symbole de pureté. Dans les pays musulmans, les femmes sortent tout le corps voilé, sauf les mains et les pieds. L’application du henné à ces deux endroits est donc signe de séduction. De même, cela constitue une sorte de protection contre les mauvais sorts. À l’inverse, il est inopportun de porter un tatouage au henné en situation de deuil ou de jeûne.

Laisser un commentaire